Guide AdBlue® > Entretien moteur et liquides > Changer un filtre à particules (FAP) : Quel prix ? Quand le faire ?

Changer un filtre à particules (FAP) : Quel prix ? Quand le faire ?

Changement filtre à particules

Le filtre à particules (ou FAP) est principalement présent sur les véhicules diesel. C’est un dispositif anti-pollution qui permet de retenir et d’éliminer la majorité des particules polluantes produites lors de la combustion du moteur. Néanmoins, pour que le filtre à particules fonctionne correctement, celui-ci doit être nettoyé régulièrement ou changé s’il n’est plus capable de remplir son rôle. Découvrez combien coûte un changement de filtre à particules, quand ce type d’intervention est nécessaire, et comment cela fonctionne.

Changement du filtre à particules : à quel prix s’attendre ?

Le prix à envisager pour changer un filtre à particules varie sensiblement en fonction du véhicule concerné, de la référence du FAP (marque et modèle), et des frais de montage pratiqués par le garagiste. Evidemment, un FAP de dernière génération, en inox et céramique, sera vendu plus cher qu’un filtre plus ancien.

Le coût à prévoir pour remplacer un filtre à particules se décompose comme suit :

  • le prix du FAP : comptez de 150 à 800 € selon le modèle choisi
  • les frais d’intervention (main d’œuvre) : ceux-ci peuvent aller de 75 à 400 € en fonction du prestataire et de la durée de la prestation.

Au total, le prix d’un changement de FAP peut donc aller de 225 € à 1200 €. Notez qu’en moyenne, ce type d’intervention tourne plutôt autour de 750 €.

Retrouvez ci-dessous les prix moyens constatés en France pour le changement d’un FAP sur une sélection de véhicules :

Modèle automobilePrix moyen du changement de FAP par un professionnel
Peugeot 208 1.6 HDi 92CV220 €
Renault Clio 5 1.5 Blue dCi 115 116CV1955 €
Dacia Sandero 1.5 dCi 86CV1100 €
Citroën C3 III 1.6 BlueHDi 75CV1100 €
Renault Captur 2 Blue dCi 95CV1250 €
Peugeot 2008 2 1.5 BlueHDI 100 102CV1250 €
Peugeot 308 III PureTech 110CV1100 €
BMW Série 1 116i 109CV1150 €
Volkswagen Polo 1.2 TSI 110CV1250 €
Volkswagen Golf 7 1.2 TSI 110CV1290 €

Votre filtre à particules doit-il être nettoyé ou changé ?
Faites contrôler votre système d’échappement au meilleur prix chez Norauto !
PRENDRE RDV

Quand faut-il changer son filtre à particules ?

Comment savoir s’il faut changer votre filtre à particules ? Un FAP défectueux entraîne les conséquences suivantes :

  • une baisse de la puissance du véhicule
  • l’allumage du témoin du filtre à particules sur le tableau de bord
  • un moteur qui a tendance à s’étouffer ou à caler au démarrage
  • une surconsommation de carburant
  • l’émission d’une fumée noire.

Si vous tardez trop à réagir, le moteur risque de passer en mode « dégradé » pour protéger les pièces qui le composent. Dans ce cas, le véhicule fonctionnera à puissance et vitesse limitées. Si le voyant FAP ou moteur s’affiche sur votre tableau de bord, il est plus que temps d’agir.

FAP défectueux : faut-il le changer ou le nettoyer ?

Vous avez constaté un ou plusieurs des symptômes évoqués précédemment ? Si vous intervenez rapidement, il est possible d’éviter le changement du FAP. Nous vous conseillons de suivre les étapes suivantes dès l’apparition de signes avant-coureurs :

  1. Procédez à un nettoyage du filtre à particules à l’aide d’un nettoyant spécial, que vous verserez dans le réservoir à carburant. Réalisée par vos soins, cette opération peu coûteuse suffit parfois à prolonger la durée de vie du FAP et à éviter l’intervention d’un professionnel.
  2. Roulez sur autoroute à régime élevé pendant 15 à 20 minutes pour faire agir le nettoyant. Si le voyant FAP reste allumé et/ou que les symptômes persistent, passez à l’étape suivante.
  3. Prenez rendez-vous chez votre garagiste : celui-ci réalisera un diagnostic complet de la ligne d’échappement.
  4. En fonction du résultat, il procédera généralement à une régénération forcée du FAP, un décalaminage du moteur ou au remplacement du filtre à particules.

Sachez que, même si vous entretenez votre FAP régulièrement, ce dernier possède une durée de vie limitée. Ainsi, il est recommandé de changer son filtre à particules tous les 100 000 à 150 000 km.

Le voyant FAP s’affiche sur votre tableau de bord ?
Faites contrôler votre système d’échappement au meilleur prix chez Norauto !
PRENDRE RDV

Remplacement du FAP : comment s’y prendre ?

Le remplacement d’un filtre à particules s’effectue en plusieurs étapes :

  1. Surélever la voiture : on va soulever la voiture à l’aide d’un pont élévateur (ou avec des crics et des chandelles) pour pouvoir accéder sous la voiture.
  2. Attendre que la ligne d’échappement se refroidisse.
  3. Démonter le cache qui recouvre le système d’échappement
  4. Repérer le filtre à particules : en remontant la ligne d’échappement, vous apercevrez un cylindre métallique, à l’intérieur duquel se trouve le catalyseur SCR (si le véhicule est équipé du système AdBlue) et le FAP (reconnaissable par ses alvéoles). Notez qu’il arrive également que ces deux pièces se présentent sous la forme de deux cylindres séparés.
  5. Déconnecter les tuyaux de prise de pression
  6. Démonter les colliers de serrage situés en amont et en aval du FAP
  7. Retirer le filtre à particules
  8. Vérifier l’état de la ligne d’échappement, en particulier la sonde lambda et le catalyseur (les changer si nécessaire)
  9. Remplacer les colliers de serrage et les joints situés à chaque extrémité du catalyseur/FAP
  10. Positionner le nouveau filtre à particules
  11. Resserrer les visses et les boulons et s’assurer que tout est bien fixé et hermétique
  12. Remettre le cache de protection de l’échappement.

Une fois le véhicule redescendu, roulez une vingtaine de minutes sur autoroute, jusqu’à ce que le voyant FAP s’éteigne.

Pour entretenir votre filtre à particules et éviter qu’il ne se bouche prématurément, pensez à rouler 15-20 min sur autoroute au moins une fois par mois, et à utiliser un nettoyant FAP une fois par an.

Votre véhicule manque de puissance ou cale facilement ?
Faites contrôler son système d’échappement au meilleur prix chez Norauto !
PRENDRE RDV

Peut-on changer soi-même son filtre à particules ?

Comme nous venons de le voir, changer son FAP soi-même n’est pas forcément compliqué. En revanche, pour être réalisée facilement et de manière sécurisée, cette intervention nécessite :

  • de posséder l’équipement adéquat : idéalement un pont élévateur, des outils professionnels et des gants de protection
  • d’avoir un minimum d’expérience en bricolage ou en mécanique pour avoir les bons réflexes
  • de savoir exactement où se situe le filtre à particules, pour ne pas commettre d’erreur
  • de bien se rappeler comment étaient positionnées les pièces avant le démontage pour ne rien oublier lors du remontage.

En réalisant cette opération vous-même, vous prenez le risque de ne pas remonter correctement le filtre à particules. Cela peut engendrer des dommages importants sur la ligne d’échappement et sur le moteur.

Pour éviter de prendre des risques inutiles, nous vous recommandons vivement de passer par un garagiste pour remplacer votre filtre à particules. De cette manière :

  • l’intervention sera réalisée rapidement et dans les règles de l’art
  • vous éviterez les frais supplémentaires liés aux dommages causés par une installation hasardeuse
  • vous serez assuré que votre véhicule passera le prochain contrôle technique (si celui-ci est proche)
  • le professionnel sera en mesure de valider électroniquement le changement de FAP et s’assurera que le voyant FAP n’apparaisse plus.

Cet article est réalisé en toute indépendance des marques citées. Certains liens sont susceptibles de générer une commission destinée à financer le fonctionnement de notre site. Les prix sont mentionnés à titre indicatif et peuvent évoluer.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.